Les étoiles de la créativité et de l'innovation

15.12.09
Intervention de Laurence de Richemont, Chef de la Représentation de la Commission européenne en France, à la manifestation de clôture de l'Année européenne 2009 de la créativité et de l'innovation - qui a eu lieu mercredi 9 décembre 2009, au Museum national d'histoire naturelle (Paris).
Les étoiles de la créativité et de l'innovation

L'Année européenne 2009 : objectifs et réalisations à travers toute l'Europe

Même si l'année n'est pas encore terminée et qu'elle portera du fruit bien au-delà du 31 décembre, on peut déjà dire que cette Année européenne a aidé à développer la conscience du fait que la créativité et l'innovation sont un état d'esprit et un positionnement d'investissement public tout à fait stratégiques pour l'avenir, et notamment dans le cadre complexe de la période actuelle : globalisation, enjeux climatiques, ère du numérique, diversification des parcours de formation et de profession, crise économique... Bien sûr, la créativité et l'innovation ont pris un sens tout particulier dans la recherche politique de la relance économique et du développement durable.

Elle a reposé, comme le signale son logo, sur la mise en réseau d'idées, de personnes, de spécialités différentes, pour faire émerger de nouveaux concepts visant au développement de synergies et au renforcement des capacités européennes dans les domaines de l’éducation et de la formation, de la culture, des entreprises, des médias, de la recherche, des politiques sociales et régionales, de la société de l’information et du développement rural. En effet, quelle a été la stratégie suivie par la Commission et les Etats membres pendant Lisbonne et pour la suite ? Les initiatives de la Commission (comme de consacrer une année thématique à l'innovation et à la créativité) et l'utilisation de la Méthode ouverte de coordination entre les Etats membres dans le domaine de l'éducation et de la formation se fondent sur l'hypothèse que les Etats membres, en dépit des différences entre leurs systèmes, peuvent apprendre beaucoup les uns des autres. Cette mise en réseau et les bonnes pratiques qui en ressortent sont elles même une forme créative et innovante de gouvernance et d'apprentissage institutionnel !
A travers toute l'Europe, au cours des 12 derniers mois et du millier de manifestations semblables à celle qui nous réunit aujourd'hui, on a réussi à affirmer dans tous les pays de l'Union européenne que la place à donner à l'esprit de créativité et d'innovation, et donc l'investissement dans les domaines de l'éducation et de la formation, sont la première pierre à poser pour parvenir à ces objectifs de maintien, de renouvellement et de renforcement de nos capacités. Parce que c'est dans le cadre de la formation des esprits et des compétences (ponctuelle [école] ou perpétuelle [formation tout au long de la vie, recherche]) que l'innovation et la créativité sont les plus sollicitées, les plus soutenues, les plus valorisées. C'est également la raison pour laquelle la Commission européenne et tous les Etats membres travaillent énormément au développement du "lifelong learning", la formation tout au long de la vie, dès la crèche et jusque pendant la retraite, dans des cadres formels ou alternatifs.  

Pour citer quelques uns des axes et actions qui ont été développés dans d'autres Etats membres, et ainsi peut-être enrichir votre vision des instruments qui ont été envisagés en France tout au long de cette année: traditionnellement, sept grandes conférences ont rassemblé en tous près de trois mille acteurs de toute l'Europe à Bruxelles, notamment à propos de la Créativité et innovation dans le secteur public le 13 Mai 2009 (à travers l’intégration des technologies, par exemple dans les domaines de la santé, de l’éducation et des services sociaux), les liens entre Créativité, innovation et développement durable le 10 Juin 2009 (spécifiquement sur les innovations écologiques et leurs impacts en termes de changement climatique, sécurité des ressources énergétiques et création d’emplois), et le 19 novembre dernier sur les Arts créatifs et les industries (y compris le design et le développement industriel).

  • un marathon de 24 heures a rassemblé 95 jeunes de 25 pays pour identifier des outils pédagogiques innovants reposant sur les technologies, aboutissant par exemple à des solutions de scolarisation à travers des réseaux sociaux virtuels du type Facebook [European Innovation & Creativity Camp],
  • des concours visant à récompenser des projets innovants ont été organisés dans plusieurs disciplines, notamment un concours d'expériences dans le domaine des biotechnologies avec un partenariat public-privé en Espagne, ou encore un prix photographique à échelle continentale a couronné le travail d'un Français : le portfolio "Car(e)less City" de Vincent Bitaud imagine une société qui aurait réussi à se débarrasser des véhicules à moteur et cherche à réintégrer la nature dans les anciens espaces de circulation et de garage.

On peut également saluer la conjugaison des termes de créativité et d'innovation dans des domaines jusqu'alors peu explorés de ce point de vue : la dimension régionale de l'innovation (gouvernance économique et politique, mais aussi pôles territoriaux d'excellence et de recherche), la corrélation entre stimulation de la créativité et niveau relatif des formations entre les pays (études PISA), les moyens de mesurer la créativité (même si le débat sur ces critères d'évaluation est loin d'être clos car comme Einstein l'a dit, "tout ce qui est mesurable n'est pas forcément important, et tout ce qui est important n'est pas forcément mesurable"), etc.

 

Le prochain cadre stratégique pour 2010-2020

L'année 2009 touche à sa fin et, vous le savez peut-être déjà, les thèmes choisis pour les années 2010 et 2011 se situent dans un tout autre domaine, certes tout aussi valide dans le contexte mondial : la lutte contre la pauvreté et l'exclusion pour 2010, et la promotion du volontariat pour 2011. Ces nouvelles thématiques ne signifient néanmoins pas un abandon de la dynamique acquise en 2009 et depuis la mise en place de la Stratégie de Lisbonne, car 2010 va voir l'avènement de la stratégie Europe 2020 et notamment d'un nouveau Cadre stratégique pour l'éducation et la formation 2020.

Au printemps 2010, la Commission présentera la version finale d'une nouvelle stratégie pour l'horizon 2020 qui prendra la relève de la Stratégie de Lisbonne pour la croissance et l'emploi. Ce programme sera axé sur la croissance durable, l'économie verte, l'emploi et la cohésion sociale. L'éducation et la formation feront à nouveau partie intégrante de cette stratégie. Bien entendu, il ne s'agit pas de comprendre l'éducation comme un simple atout économique, mais d'assurer une formation des citoyens européens à travers les valeurs communes de liberté, de responsabilité et de connaissance.

Le Conseil européen du mois de mars 2009 a tracé les grandes lignes (appelées "objectifs stratégiques") de la nouvelle stratégie : faire en sorte qu'une éducation de qualité, la formation tout au long de la vie et la mobilité géographique et professionnelle soient une réalité pour de plus en plus d'Européens ; et encourager la créativité et l'innovation, y compris l'esprit d'entreprise, à tous les niveaux de l'éducation et de la formation.

Le 12 novembre dernier, les ambassadeurs de l'Année européenne ont remis au Président de la Commission européenne un manifeste qui comporte sept commandements, soit autant de lieux d'investissement fondamentaux pour la stratégie Europe 2020 :

- Nourrir la créativité par un processus d’éducation et de formation tout au long de la vie alliant théorie et pratique.
- Transformer les écoles et les universités en espaces de pensée créatriceet d’apprentissage par la pratique.
- Transformer les lieux de travail en espaces d’acquisition des connaissances.
- Promouvoir un secteur culturel fort, indépendant et pluriel.
- Encourager la recherche scientifique afin de comprendre le monde, d’améliorer la vie des citoyens et de stimuler l’innovation.
- Promouvoir les processus et outils de création, la résolution créative des problèmes, comprendre les besoins, les émotions, les aspirations et les aptitudes des utilisateurs.
- Favoriser l’innovation dans l’entreprise, au service de la prospérité et du développement durable.

La Commission européenne a lancé une consultation publique sur cette Stratégie Europe 2020 dont certains chapitres restent encore à préciser ou écrire. Les citoyens européens, les groupes d'intérêt et les partenaires sociaux sont invités à soumettre leurs propositions jusqu'au 15 janvier 2010. La Commission européenne serait certainement très intéressée si vos travaux d'aujourd'hui pouvaient amener à la formulation de propositions dans le cadre de cette consultation pour déterminer les orientations stratégiques pour la prochaine décennie. La consultation peut être téléchargée sur le site de la Commission, http://ec.europa.eu/eu2020/, les propositions peuvent être envoyées par simple courriel à EU2020@ec.europa.eu.

La future équipe autour de Jose Manuel Barroso comprendra d'ailleurs une commissaire doté d'un nouveau portefeuille : l'Irlandaise Máire Geoghegan Quinn sera probablement en charge, après les auditions au Parlement européen en janvier 2010, du portefeuille de l'Innovation.

La coopération et la coordination, éléments clés d'une nouvelle stratégie

· Alors que la compétence juridique de l'Union européenne en matière de l'éducation et de la formation est limitée, les programmes mis en œuvre par la Commission européenne au cours des dernières années ont montré ce que l'Europe peut accomplir dans ce domaine.

· Pour continuer nos efforts, nous avons besoin de la coordination des politiques au niveau national, mais aussi de la volonté et de la détermination des établissements scolaires et universitaires, des entreprises et des administrations pour construire l'Europe de demain.

· Alors mobilisons-nous pour l'Année européenne 2010 de lutte contre la pauvreté et l'exclusion, mais sans perdre de vue la dynamique engagée ensemble en faveur de la créativité et de l'innovation – un état d'esprit qui est également nécessaire dans le domaine de l'action et de l'intégration sociale.

 

"L'Année européenne 2009 de la créativité et de l'innovation" dans le cadre de la Stratégie pour la croissance et l'emploi :

Laissez-moi vous rappeler en quelques mots le principe fondamental de cette Année : promouvoir les capacités de créativité et d'innovation grâce aux systèmes d'éducation et à la formation continue, pour faire de l'Europe l'économie la plus performante au monde d'ici à 2020, conformément à la fameuse expression qui synthétise la Stratégie de Lisbonne exprimée dans les conclusions de la présidence du Conseil européen de Lisbonne des 23 et 24 mars 2000. A cette fin, les Etats membres ont décidé de réfléchir aux méthodes d'enseignement et d'évaluation des acquis éducatifs, en affirmant que la motivation et l'esprit d'initiative, sur lesquels repose la capacité de création et d'innovation, devraient être davantage valorisés tout au long du parcours éducatif de tous les citoyens européens.

L'Année européenne 2009, consacrée à l'innovation et à la créativité, se fonde explicitement dans une recommandation du Parlement européen et du Conseil du 18 décembre 2006 sur "les compétences clés pour l'éducation et la formation tout au long de la vie". La décision de 2008 annonçant le thème de l'Année européenne 2009 affirme que "les capacités à créer et innover sont indispensables au progrès économique et social. L’Union européenne doit renforcer ces capacités pour bénéficier des évolutions de la société de la connaissance plutôt que de les subir".

< back
Logo: European Year of Creativity and Innovation 2009

Link to News archive

News archive